« En mode journal intime…

Ça faisait plusieurs mois que je voulais lancer ma page Facebook, et je ne trouvais pas la bonne façon pour le faire.

Au fond de moi, je savais que je voulais partager pour inspirer plus de bienveillance et de douceur envers soi, mais je cherchais comment je pouvais y parvenir.

Pendant des mois j’ai procrastiné car rien ne venait, et je vous avoue ma peur de n’intéresser personne #peurdujugementdesautres#recherchedelaperfection #soisparfaite.

Il fallait laisser poser selon moi #jemetrouvedesexcuses#vivelaprocrastinationlibre.

Puis j’ai décidé mercredi soir de sauter dans le grand bain #envieplusfortequelapeur.

Un soir d’inspiration, j’avais écrit mes deux premiers posts en mode brouillon. J’avais fait lire le premier à mon ami Pascal P. qui m’a dit de le réécrire pour qu’il me ressemble davantage.

J’ai modifié quelques phrases, ôté certaines et je l’ai publié ! #1erpetitpasfait!

Depuis je me triturais le cerveau pour trouver la bonne forme, les sujets pour en écrire d’autres et samedi matin, très tôt, plein d’idées se sont mises à fuser dans ma tête. Si bien que je me suis levée avant toute la maisonnée, pour commencer à écrire ce qui me venait à l’esprit et libérer mon cerveau. #eurêka

En mode « je réfléchis tout haut »… euh…oui je sais j’écris… enfin « j’me comprends »

On peut lire sur mon bandeau de page d’accueil « Parce que la perfection n’existe pas… ». 
– La perfection n’existe pas ? 
– oui il paraît ! enfin c’est ce qu’on dit !
– pourtant nous sommes nombreux à la chercher partout, à vouloir l’atteindre à tout prix !

Qui parmi nous répond au profil « perfectionniste » ? personnellement, je lève la main.

J’ai longtemps souffert de cette manie maladive de vouloir que tout soit parfait, et d’avoir ce sentiment d’insatisfaction permanente, car je relevais toujours les défauts, ce que j’aurais pu améliorer… Est-ce aussi votre cas ?

Un jour, il n’y a pas si longtemps, à vrai dire, j’ai décidé d’écouter et de considérer ce que me disaient les personnes bienveillantes qui m’entourent. « La perfection n’existe pas, tu es un être humain, pas une machine ! » « Si tu voyais les choses de façon plus positive ? ».

Au départ, je me suis sentie vraiment insultée et offensée par cette dernière question, car je me suis toujours considérée comme très positive et optimiste.

Puis, il m’a fallu admettre que je l’étais particulièrement avec mon entourage pour qui j’ai toujours eu une très forte empathie, mais pas du tout avec moi-même. C’était tout le contraire !

En mars dernier, j’ai assisté à la conférence de François Lemay, « Tout est toujours Parfait » #questcequetumeraconteslà?, j’ai fondu en larmes et sanglots lorsqu’il nous a suggéré de nous regarder dans une glace le matin et nous dire « je m’aime » en nous regardant dans les yeux. #maisquesepassetil?

Cette prise de conscience, loin d’être agréable sur le coup, m’a permis de comprendre que je pouvais changer cette exigence exacerbée envers moi-même, vers plus de douceur et de bienveillance. 
J’ai ainsi ouvert les yeux sur une perception plus orientée sur ce qui va bien, ce qui est positif chez moi et j’ai parcouru un chemin de folie depuis !!! 😊

Je vous rassure, je lutte encore contre mes vieux démons parfois, mais j’ai vraiment réussi à changer de schéma de pensée, et c’est pour cela que je partage tout cela avec vous aujourd’hui.

Et si on revenait à nos moutons…

L’injonction « Sois parfait(e) » à laquelle on répond inconsciemment #cestplusfortquemoi/toi/nous, peut nous mener à ce sentiment d’insatisfaction permanente, et nuit fortement à notre « estime de soi » puisque quoiqu’on fasse, ce n’est jamais assez bien à nos yeux…

A ce moment-là, on pense à la fameuse question « verre à moitié vide ou à moitié plein ? »

…si on imaginait qu’à la place de chercher à être parfait(e), on cherchait simplement à donner le meilleur de soi ?

Donner le meilleur de soi, faire de son mieux… #maiscestbiensûr! Le quatrième accord Toltèque ! Vous connaissez ?

On m’en avait souvent parlé, mais j’ai décidé de lire ce magnifique livre : Les quatre accords Toltèques de Don Miguel Ruiz, en décembre 2017. Eh oui ! #mieuxvauttardquejamais.

Ce livre a été comme une révélation divine pour moi, au point de commencer ma révolution intérieure #merciMiguel #gratitude. Je reviendrai sur ces accords dans un autre billet, si vous souhaitez en savoir plus. N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires.

Si on part du principe qu’on va faire de son mieux tout le temps, et que chacun fait du mieux qu’il peut avec ses moyens du moment, on arrête d’exiger de soi, et des autres, la perfection qu’on ne peut atteindre puisqu’elle n’existe pas haha !

Le verbe atteindre implique que la perfection est alors un objectif qu’on s’est fixé.

J’imagine que vous connaissez la méthode SMART qui permet de se fixer des objectifs… A la Fabrique à Bonheurs on y rajoute un E. Vous allez me demander par féminisme ? ça pourrait, mais en fait rien à voir ! quoique l’on dit qu’il n’y a pas de hasard… 😉

Donc SMARTE c’est pour :

Spécifique (précis)
Mesurable (que l’on peut quantifier)
Atteignable (raisonnable)
Réaliste (qui tient compte du contexte et des moyens mis à disposition pour l’atteindre)
Temporel (doit être fixé dans le temps avec une date précise et permettre d’échelonner des étapes intermédiaires)
Ecologique (pour soi et les autres et pour l’environnement)

Il est bon de garder ces éléments en tête pour réussir à accepter de vivre plus simplement, en en faisant parfois moins mais mieux, et en se respectant tout le temps.

Si on arrive à se l’appliquer à soi, il devient plus facile d’inspirer ses enfants et d’en attendre la même chose.

Comme disait Gandhi…

Incarnons le changement que nous voulons voir dans nos vies.

A ce stade du billet, je me demande s’il y a encore quelqu’un pour me lire jusqu’au bout.😜

Si oui, je serai ravie de savoir si vous arrivez à vous détacher de cette quête de perfection pour réduire la pression qui va avec ?

Êtes-vous dans ce schéma ou pas ?

Je vous invite chaleureusement à partager vos points de vue dans les commentaires, et si vous pensez que ce post peut aider une ou plusieurs personne(s) autour de vous, sentez-vous libre de diffuser et partager.

Recevez toute ma Gratitude.🙏
Laurie